securite-rapprochee-affiche

Synopsis :

Tobin Frost est le traître le plus haï et le plus redouté de la CIA. Après avoir échappé au contre-espionnage pendant près de dix ans, il refait surface en Afrique du Sud. Lorsque sa cachette d’un faubourg du Cap est attaquée par un mystérieux commando, un jeune « bleu », Matt Weston, est obligé d’assurer seul sa fuite et de le conduire dans une nouvelle résidence sécurisée. « Ange gardien » malgré lui, Matt voit dans cette mission une chance inespérée de faire ses preuves aux yeux de l’Agence. Une relation précaire s’établit entre le débutant et le renégat endurci. Mais Frost, manipulateur né, réserve quelques surprises à son candide protecteur…

Critique :

Si le nom de Ryan Reynolds ne vous dit rien, c’est normal. En effet, il a fait une prestation peu remarquée dans « Green Lantern ». En revanche, il se rattrape largement dans « Sécurité Rapprochée ». Il incarne à la perfection, Matt Weston, le jeune agent naïf et plein de convictions mais ne fait pas le poids face à Denzel Washington.

Denzel Washington campe donc un ancien agent de la CIA, Tobin Frost, un des meilleurs hommes de terrain que l’agence n’ait jamais recruté. Frost détient un nouveau secret en sa possession et devient une fois de plus d’une utilité précieuse pour la CIA.

Et pour les seconds rôles, on y retrouve les désormais connus : Brendan Gleeson, Vera Farmiga et Sam Shepard.

En somme, Daniel Espinosa nous livre un film d’action digne des films d’actions classiques, avec un Denzel Washington au top de sa forme!